Installation bac à graisse

Installation bac à graisse : Quelques directives ?

Pour l’installation d’un bac à graisse ? Les graisses dans les eaux usées peuvent provoquer des conduites obstruées – et donc des coûts de purification d’eau plus élevés. Le problème avec la graisse est qu’elle ne se dissout pas dans l’eau. C’est parce qu’il se dépose sur les parois du système d’égouts. Installer un  bac à graisse résout ce problème. Les graisses et les boues sont éliminées des eaux usées dans un tel dispositif.

Avez-vous besoin d’installer votre bac à graisse ? Nous vous feront un plaisir de vous conseiller sur le l’installation bac à graisse. De cette façon, vous pouvez en tirer le meilleur parti.

Cliquez ici pour découvrir le Menumaster Jetwave

Comment fonctionne un bac à graisse?

Le bac à graisse est une fosse spécialement construite dans laquelle les eaux usées sont collectées. Un bac à graisse est également appelé piège à graisse. Une correcte installation bac à graisse garantit que les eaux usées s’immobilisent complètement. Cela entraînera le dépôt des éléments lourds (les boues) et la graisse peut flotter. C’est son principe de fonctionnement. Il est clair que la capacité d’un séparateur doit être correctement calculée. Si celui-ci est trop petit, le temps de séjour des eaux graisseuses sera trop court. Cela entraînera un fonctionnement insuffisant et la graisse et la boue s’écouleront vers l’égout municipal.

Installation bac à graisse

L’installation bac à graisse est très capitale, pour recueillir les eaux graisseuses. Découvrez les points capitaux ci-dessous.

  1. Il est recommandé de placer le bac à graisse le plus près possible de la source de contamination. Cela empêche que les conduites d’alimentation ne se bouchent pour entraîner des blocages.
  2. Pour placer un bac à graisse sous forme stabilisée, il faut bien sûr d’abord creuser un puits. Ce dernier doit avoir une certaine taille. Par exemple, il doit être de 15 à 20 cm plus large que le réservoir. La fosse doit également être de 15 à 20 cm plus profonde que la distance entre la hauteur de l’entrée et le fond du réservoir.
  3. S’il y a de l’eau souterraine ou de pluie dans la fosse, celle-ci doit être pompée. Enfin, ajouter du sable stabilisé dans la fosse pour assurer la stabilité du bac à graisse. Recouvrez ensuite le fond de la fosse d’au moins 15 cm de sable stabilisé de 150 kg / m³.
  4. Ensuite, placez le niveau de l’appareil dans la fosse de sorte que l’entrée soit à la bonne hauteur pour connecter le tuyau de vidange bac à graisse. Remplissez l’appareil d’eau et connectez l’entrée et la sortie. Assurer une ventilation correcte et suffisamment grande selon le type d’appareil (diamètre minimum 50 mm).
  5. Au cours de l’installation bac à graisse, remplissez la fosse autour de l’appareil avec un minimum de 15 cm de sable stabilisé de 150 kg / m³. Le sable stabilisé est toujours appliqué en petites quantités puis légèrement pressé pour éviter la déformation de l’appareil.

Remarque: si des véhicules peuvent circuler à proximité immédiate de l’appareil, une dalle de béton suffisamment solide doit être installée. La dalle de béton ne doit pas reposer sur le réservoir lui-même et doit dissiper la pression du sol non broyé.

Conclusion

En général, voici nous sommes à la fin de notre explication sur l‘installation bac à graisse. Utilisez les points clés ci-dessus pour passer à l’action. Enfin, réduisez ainsi la pollution atmosphérique en optant pour ces bacs à graisse.

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *